Édito 2018

Depuis son lancement en 2014, le Festival Sahel Hip Hop et Musiques du monde est en voie de s’imposer comme une référence dans le paysage culturel africain. La diversité des artistes à l’affiche du 20 au 25 avril 2018, leur engagement et leur attachement à faire vivre ce carrefour musical témoignent de l’importance de partager avec le plus grand nombre une ambition dédiée à la paix et à toutes les jeunesses, d’Afrique et d’ailleurs, qui œuvrent pour un présent meilleur.

L’équipe d’organisation tient à remercier ici toutes les bonnes volontés qui ont permis de mettre sur pied un programme attractif et innovant, que nous vous invitons à découvrir, à partager. Bien sûr, il s’agit de faire la fête, bien sûr, Sahel Hip Hop c’est dire avant tout notre Afrique, nos Afriques, en musique.

C’est aussi l’occasion de mettre en lumière les artistes qui nous font vibrer, les réseaux qui les aident à se faire connaître du grand public, même quand l’industrie musicale les oublie. A Sahel Hip Hop, nous programmons des stars internationales et des artistes émergents avec la même envie de vous faire aimer tous les talents du continent.

Pour cette 4ème édition, le festival s’engage avec ses partenaires et les artistes sur un thème d’actualité, l’impact sur la paix des filières de migration clandestine et de l’extrémisme violent. Il exprime notre engagement citoyen et solidaire au-delà des constats, de l’inertie ou de prises de décision qui souvent nous dépassent :

« Migration, extrémisme violent : de l’urgence d’offrir à la jeunesse africaine

une alternative et des perspectives d’avenir. »

Pour conforter ce travail de sensibilisation et augmenter son impact, en local comme à l’international, Sahel Hip Hop innove en 2018 dans son programme d’animation culturelle et organise dans le cadre d’une caravane de sensibilisation pour la paix un concert délocalisé à Agadez, le 24 avril, journée de la Concorde nationale.

Cette thématique permet aussi de s’inviter au cinéma au cœur de Sahel Hip Hop avec des séances gratuites programmées à Canal Olympia, avec « Mada Underground » de Philippe Chevalier et Denis Sneguirev, « Mali Blues » de Lutz Gregor, ainsi que deux autres films documentaires projetés à Agadez en amont du concert, « Mirages » d’Olivier Dury et « Les enfants du Sahara » de Souleymane Ag Anara.

L’édition 2018 est marquée enfin par un temps fort international inédit avec l’organisation à Blue Zone du 1er forum Mondoblog Afrique du jeudi 19 au samedi 21 avril, forum citoyen ouvert à tous, gratuit, qui vise à promouvoir des initiatives réseaux et le rôle des artistes dans nos sociétés.

A travers ces propositions, avec l’appui de tous les bénévoles et partenaires associés à la réussite de l’événement, nous voulons renforcer les liens entre les festivaliers qui font de Sahel Hip Hop le plus beau carrefour africain des musiques actuelles.

Bon festival à vous tous,

L’équipe d’organisation.

Forum Mondoblog 2018

Vidéo de l'édition 2018 sur Aréwa TV

Fermer le menu